JOURNEE DE MOBILISATION A LA CULTURE CONTRE LA PRECARITE ET LEURS RETRAITES

Le ministère de la Culture est un ministère qui se signale, depuis des années, par le nombre très important de contractuel-le-s qu’il compte dans son personnel. Ainsi, à peu près la moitié des agent-e-s de ce ministère, soit plus de 7 000 agent-e-s, sont des non-titulaires, avec des situations et des statuts très variés, mais avec beaucoup de précarité,
que ce soit par rapport à la durée des contrats, par rapport aux quotités de temps de travail et donc aux salaires, par rapport aux droits sociaux ou par rapport à la possibilité d’évoluer professionnellement… reprendre/continuer la lecture sur https://www.cgt-culture.fr/lundi-3-fevrier-journee-de-mobilisation-a-la-culture-contre-la-precarite-et-pour-nos-retraites-16489/

A Paris, l’intersyndicale CGT-FSU-SUD-UNSA appelle à participer le plus massivement possibles
à 3 rendez-vous :
De 9h à 11h30 au rassemblement des précaires des musées de la Ville de Paris, aux côtés des syndicats de
la Ville de Paris, devant l’Hôtel de Ville central.
A 12h au rassemblement contre la précarité à la Bibliothèque Publique d’Information, devant la BPI,
place Igor Stravinsky, à côté de la fontaine de Niki de Saint-Phalle.
Ici en image, de 17h à 18h30 à une marche lumineuse, festive et visuelle de toute la Culture, public comme privé, (était prévu au Palais-Royal, colonnes de Buren ), mais le rassemblement à eu lieu place du Palais-Royal, pour défendre les retraites.&1

Marche lumineuse, festive et visuelle de toute la Culture

Antoine Roegiers à Paris : Exposition  » Le carnaval des géants  » Organisé par la Galerie Suzanne Tarasieve

ANTOINE ROEGIERS SUZANNE TARASIEVE PARIS 75003 – 7, rue Pastourelle

la galerie Suzanne Tarasieve présente la première exposition personnelle d’Antoine Roegiers à la galerie, intitulée Le carnaval des géants.
L’artiste Belge qui vit depuis l’âge de 3 ans en France, pluridisciplinaire, il sort diplômé des Beaux-Arts de Paris en 2007 avec les félicitations du jury et récompensé du Prix Roger Bataille.
L’exposition entière s’articule autour d’une œuvre centrale, Carnavals qui a nécessité à elle seule un an et demi de travail. Un grand retable comprenant 4 peintures à l’huile sur bois et une œuvre vidéo, inspirée, au départ, du tableau de Pieter Bruegel « Le combat de Carnaval et Carême ». Le retable fermé soulève la curiosité du spectateur et ses faces extérieures font l’objet d’un jeu de symboles et d’humour. Des gens de
dos observent une parade mystérieuse. Et le spectateur actif, doit prendre part et se frayer un chemin dans la foule agitée en ouvrant les volets pour découvrir le spectacle qu’il renferme.
Par conséquent, l’ouverture du retable acquiert un certain caractère cérémoniel et ludique et révèle, au centre de la peinture, le film animé.
POUR EN SAVOIR PLUS http://suzanne-tarasieve.com/current/?lang=fr

BIOGRAPHIE D’ANTOINE ROESGIERS https://www.chateaudurivau.com/fr/art-antoine-roegiers.php

Diane Pernet journaliste et critique de mode internationale (fondatrice du festival ASVOFF ) a assisté au vernissage de l’artiste Belge Antoine Roegiers, organisé ce 01/02/2020 par la Galerie Suzanne Tarasieve
à Paris France.
Crédit photo/FLECHE INFO

Paris : La 5e édition du salon de la gastronomie des Outre-mer et de la francophonie

La Guadeloupe à l’honneur du 5e salon de la gastronomie des Outre-mer

Stand Salon – 5e édition du salon de la gastronomie des Outre-mer et de la francophonie –
Crédit photo/FLECHE INFO – Paris France, le 31/01/2020

La 5e édition du salon de la gastronomie des Outre-mer et de la francophonie, se tiendra du 31 janvier au 2 février à Paris et mettra à l’honneur la Guadeloupe, territoire natal de la chef Babette de Rozières née à Pointe-à-Pitre, initiatrice de l’événement.
Le Salon de la GASTRONOMIE des OUTRE-MER élargi à la FRANCOPHONIE et ses 30 états s’inscrit dans la continuité d’une initiative inédite prise en 2014 par Babette
DE Rozières : offrir un événement qui permette de faire connaitre les patrimoines gastronomique à leur juste valeur.
POUR EN SAVOIR PLUS https://www.sagasdom.com/decouvrir-le-salon.html

En image, Babette de Rozières la chef cuisinier française lors de 5e édition du salon de la gastronomie des Outre-mer et de la francophonie –
Crédit photo/FLECHE INFO – Paris France, le 31/01/2020

5e édition du salon de la gastronomie des Outre-mer et de la francophonie
31 janv., 1 & 2 FEVRIER. 2020
Paris Expo – Porte de Versailles
Hall 5.1

Paris : Exposition de Sei Arimori et Manuela Paul-Cavallier « Le silence de la lumière »

Vernissage de l’exposition « Le silence de la lumière ».
En présence des artistes Sei Arimori, Manuela Paul-Cavallier
et du galeriste Pierre-Yves Caër .
Crédit photo/FLECHE INFO –
7, rue Notre Dame de Nazareth, 75003 Paris France, le 30/01/2020.

Une belle exposition à voir du 30 janvier au 22 février 2020 à la galerie Pierre-Yves Caër.
Le Japon et les pays occidentaux ont une tradition assez proche de la symbolique et du travail de l’or. Ce métal n’est pas seulement perçu comme un vecteur de préciosité et d’élégance : on considère depuis des millénaires qu’il élève l’âme en rapprochant l’homme du divin. Ce lien à la divinité tient autant au caractère quasi-inaltérable de l’or qu’à cette lumière toute particulière qui le rapproche du soleil. Souvent, ses reflets créent une atmosphère propre à la méditation, magnifiant l’environnement ou
l’entourant de mystère. Au Pavillon d’or (Kinkaku-ji) à Kyoto, les reflets du temple dans le lac sont même si forts qu’ils annihilent l’ombre que les toits amples du bâtiment devraient créer.

Sei Arimori et Manuela Paul-Cavallier partagent tous deux la fascination de l’or. Le peintre japonais, initié au travail de la feuille d’or au Japon, l’associe souvent à la technique picturale de la tempera à l’œuf.
La créatrice française, ancienne pensionnaire de la Villa Kujoyama, à Kyoto, et dont la variété des créations la définit autant comme artiste que comme artisan d’art, a à cœur d’exprimer dans ses œuvres toute la dimension poétique de l’or.
D’autres points de convergence rapprochent ces deux artistes de cultures et de parcours pourtant bien différents. Ainsi, tous deux portent, dans leur pratique artistique, une importance capitale au geste, au travail de la main, à la maîtrise de leurs techniques propres. Ils rappellent d’ailleurs ainsi que dans la tradition japonaise, il n’y a pas de différence de nature entre les beaux-arts et l’artisanat d’art. De même, Sei Arimori et Manuela Paul-Cavallier, qui associent l’utilisation de techniques parfois anciennes à une expression artistique très actuelle, construisent des ponts entre tradition et contemporanéité. Chacun le fait à sa manière….suite du communiqué de presse sur https://www.pierreyvescaer.com/le-silence-de-la-lumiere-sei-arimori-et-manuela-paul-cavallier-du-30-janvier-au-22-fevrier-2020/

EN SAVOIR PLUS SUR LES ARTISTES https://www.pierreyvescaer.com/artistes/

ADRESSE Pierre-Yves Caër Gallery, 7, rue Notre-Dame de Nazareth, 75003 Paris.
Tél : +33 1 42 78 39 41 – HORAIRES, voir https://www.pierreyvescaer.com/

Art contemporain à Paris – Le «Bouquet of Tulips» de Jeff Koons.

Sculpture – Le «Bouquet of Tulips» de Jeff Koons , située Jardins des Champs-Élysées,
1 Avenue Dutuit, 75008 Paris France – Horaires ouvert 24 h/24 –
Crédit photo / paname-radieu.com / photographe saïd Anas .
Paris France, le 01/01/2020.


Impossible de passer à coté ou de rater cette sculpture Monumentale.
Bouquet of Tulips de l’artiste Jeff Koons
située dans les jardins des Champs-Élysées près du Petit Palais à
Paris, en hommage aux victimes des attentats du 13 novembre 2015 .
L’œuvre faite de bronze, acier et aluminium représente une main réaliste tenant un
bouquet de onze « tulipes » multicolores … POUR EN SAVOIR PLUS https://fr.wikipedia.org/wiki/Bouquet_of_Tulips

Situation : Jardins des Champs-Élysées
Adresse : 1 Avenue Dutuit, 75008 Paris
Horaires :
Ouvert 24 h/24

Manifestation des pompiers professionnels à Paris

Place de la République, banderole intersyndicale en tête de cortège
de la manifestation de pompiers professionnels à Paris? LE 28/08/2020 –
Crédit photo/FLECHE INFO/saïd Anas

Ce mardi 28 janvier 2020 une manifestation des pompiers professionnels qui a débuté à 14h00 à Paris place de la République à pris la direction de la place de la Nation.
Elle a été marquée par de nombreux incidents ou des heurts ont éclaté entre pompiers et forces de l’ordre avec des échanges de coups.
POUR EN SAVOIR PLUS https://www.avenir-secours.com/wp-content/uploads/2020/01/Communique-intersyndicale-17012020.pdf https://www.avenir-secours.com/wp-content/uploads/2019/12/Communique-intersyndicale-19-12-2019.pdf

https://platform.twitter.com/widgets.js

Exposition à venir à Paris : Victor Hugo, la Liberté au Panthéon

Exposition du 22 avril 2020 au 31 août 2020

Affiche de l’exposition Victor Hugo, la Liberté au Panthéon © CMNhttp://www.moreeuw.com/histoire-art/exposition-victor-hugo-pantheon-paris.htm

Le Centre des monuments nationaux, en partenariat avec Paris Musées et la Maison de Victor Hugo, présente, du 22 avril au 31 août 2020, à l’occasion du 135ème anniversaire de ses funérailles, l’exposition Victor Hugo, la Liberté au Panthéon, au sein de la crypte du Panthéon, où l’illustre écrivain repose. L’exposition abordera ce moment décisif de l’histoire de la IIIe République et du monument en retraçant la veillée funèbre du 31 mai 1885 à l’Arc de triomphe puis le parcours du défilé jusqu’à l’entrée de Victor Hugo dans le temple des grands Hommes, le 1er juin 1885, en présence d’un cortège composé de près de deux millions de personnes. Cet évènement populaire reste, aujourd’hui encore, un moment exceptionnel ancré dans la mémoire collective. L’exposition sera également l’occasion de revenir sur la manière dont la Liberté a inspiré la vie de Victor Hugo et son œuvre à travers des archives, affiches, journaux, photographies, peintures, sculptures, dessins, objets-souvenirs, documents inédits, issus des collections de la Maison de Victor Hugo à Paris.

POUR EN SAVOIR PLUS http://www.moreeuw.com/histoire-art/exposition-victor-hugo-pantheon-paris.htm http://www.maisonsvictorhugo.paris.fr/fr/informations-pratiques

Disparition – Décès de « Michou », célèbre directeur de cabaret parisien

Hommage et émotion à la disparition de Michou, des admirateurs sont venus se recueillir quelques minutes devant son cabaret à Paris Montmartre en déposant des fleurs.
Crédit Photo/saïd Anas, le 26/01/2020

Michou est mort tôt ce dimanche matin dans un hôpital à Paris, a déclaré François Deblaye qui est l’attaché de presse du cabaret et de l’artiste.
Michou, de son vrai nom Michel Georges Alfred Catty1, né le 18 juin 1931 à Amiens,
dans la Somme, nous a quitté à l’age de 88 ans ce 26 janvier 2020 à Saint-Mandé, dans le Val-de-Marne.
Il était le directeur du célèbre Cabaret du même nom Michou, au no 80 de la rue des Martyrs dans le 18e arrondissement de la capitale.
Il a également sorti plusieurs singles.
Sa biographie https://fr.wikipedia.org/wiki/Michou

Retour sur événement – PARIS : VERNISSAGE DE L’EXPO « COLORS » DE CÉDRIC ROUX

Je vous propose de découvrir à nouveau cet article sur ce blog FLECHE INFO et ne sera plus visible sur PANAME RADIEUX.

Retour en image sur le vernissage de l’exposition Cédric Roux « Colors » organisé par Leica Camera Beaumarchais , le jeudi 9 janvier 2020 .

L’exposition de l’artiste est entièrement dédiée à son art : la photographie de rue et
se tiendra du 9 janvier au 4 avril 2020 , au Leica Store Beaumarchais – 54 boulevard Beaumarchais, 75011 Paris France .

POUR EN SAVOIR PLUS https://www.facebook.com/events/s/vernissage-cedric-roux-colors/2526567294277296/

Leica Store Beaumarchais – 54 boulevard Beaumarchais, 75011 Paris France

Paris : Vernissage de Kim Chun Hwan – Galerie RX

L’artiste sud coréen Kim Chun Hwan assiste à son vernissage/exposition –
Galerie RX, 16 rue des Quatre Fils, 75003 Paris France.
Crédit Photos/FLECHE INFO/saïd Anas – 25/01/2020.

Nous avons eu le plaisir d’assister ce 25 janvier 2020 au vernissage de l’exposition de l’artiste sud coéren Kim Chun-Hwan à la Galerie RX, 16 rue des Quatre Fils, 75003 Paris France.

Détails Par commissaire d’exposition HENRI-FRANÇOIS DEBAILLEUX
Enfant, Kim Chun Hwan adorait aller jouer à la scierie de son père. Déjà,
la découpe et les copeaux, avec lesquels il s’amusait à réaliser des voitures et des bateaux. Beaucoup plus tard, au printemps 1995,
il est venu à Paris et s’est installé dans un premier temps à Chatillon, chez le sculpteur Pour continuez la lecture sur http://www.galerierx.com/fr/expositions/kim-chun-hwan